1. Accueil
  2. Blog
  3. En ce moment chez Amarris
  4. Parcours de comptable

Parcours de comptable

#

« Amarris me permet de retrouver le sens du métier de comptable »

sens du métier comptable

Il y a trois mois, Laëtitia était à deux doigts de tout plaquer. Après 10 ans en cabinet d’expertise, gros comme petit, elle en était arrivée à la conclusion que le métier de conseiller des chefs d’entreprise n’était en fait pas l’apanage du comptable, constamment accaparé par la saisie, les déclarations et autres tâches chronophages. Mais elle tombe sur une annonce un peu étrange. On recherche un(e) aventurier(ère) comptable prêt(e) à relever avec brio et panache les défis de ses clients ! Voilà de quoi intriguer. Trois mois après, elle nous a rejoint (oui, le « wanted aventurier comptable », c’était nous !) et elle nous livre aujourd’hui son « rapport d’étonnement ».

Laëtitia Olivier, collaboratrice comptable rejoint Amarris Contact Paris en octobre 2020.

Laëtitia, à l’issue de l’entretien avec Amarris Paris, tu n’as pas hésité et dit oui tout de suite. Est-ce que tu peux partager ton ressenti ?

A ce moment-là, c’est vrai que j’avais cette impression assez désagréable d’avoir fait le tour de mes missions en tant que comptable. L’entretien que j’ai eu avec Marion (chargée de recrutement) puis Zohra (expert-comptable en charge de notre bureau parisien) m’a fait penser que je me trompais peut-être. J’étais vraiment lassée de passer des heures en production à brasser beaucoup de papiers mais à échanger finalement assez peu avec mes clients.

Dans ce contexte, c’est difficile d’instaurer une relation client vraiment satisfaisante ! De ce point de vue, l’annonce promettait un tout autre scenario. Alors évidemment, j’étais assez intriguée. Mais après 3 mois à l’intérieur, je peux dire que ce n’était pas qu’un effet d’annonce !

Alors, qu’est-ce qui est différent chez Amarris ? Parce que la compta, c’est toujours de la compta…

Oui, c’est vrai. Mais ici, il n’y a plus de saisie ! Nous intervenons surtout en révision. Ça change tout et c’est ce dont j’avais envie en fait. J’ai le temps pour aider mes clients à progresser dans la gestion de leur entreprise, les aider à adopter des bonnes pratiques, pouvoir répondre vraiment à leurs questions. Pour moi, c’est ça le sens du métier de comptable !

Et justement, t’approprier les dossiers, alors que tu ne les saisis pas, est-ce que c’est compliqué ?

Eh bien, j’avoue, pendant la période d’intégration, je me suis plusieurs fois demandé « mais j’interviens quand moi dans tout ça !? ». En fait, dès que j’ai pu commencer, tout est devenu limpide. En plus, j’ai dû intervenir en urgence en remplacement. Pour le coup, voilà qui ne change pas trop des autres cabinets comptables, on n’est jamais assez nombreux pour tout faire !

Heureusement, j’ai intégré une équipe assez resserrée. Au sein du bureau Amarris Paris, nous sommes trois et on se parle tout le temps. D’ailleurs, c’est autre point positif auquel je ne m’attendais pas, il y a une vraie culture du travail collectif au sein du groupe. Même si nous sommes sur des sites distants, le dialogue est simple avec les experts. Sur des questions techniques liées à mes dossiers, j’ai pu donner mon avis et contribuer à la réflexion. L’équipe des experts-comptables communique quasiment en temps réel via l’outil collaboratif. Notamment sur le sujet des aides Covid, ça fait vraiment gagner du temps.

Alors, tu donnes encore sa chance à la compta « en cabinet » ?

Oui ! C’est drôle en quelques mois, j’ai eu la chance (si on peut dire) de vivre, sur le plan professionnel, deux confinements radicalement différents. Lors du 1er, nous avons dû remplir des coffres de voiture avec les caisses de papiers des clients, en se demandant bien comment on allait bien pouvoir leur restituer une fois enfermés chez nous. Et puis j’ai enchaîné chez Amarris avec un deuxième confinement où tout est dématérialisé et où organiser une visio avec un client, c’est complètement banal.

Donc, convaincue ?

Pour le moment oui, ici l’organisation est très centrée sur le besoin client. Le cabinet est très réactif. Je ne dis pas que cela peut convenir à tous les comptables, mais c’est un autre monde ! Et pour le moment, je m’y trouve bien !

Tu es collaborateur comptable ?

Amarris recrute des professionnels qui comme toi attachent du sens au mot conseiller.

Rejoins-nous !

Lire aussi :

À lire également